Sécheresse vaginale

Sécheresse vaginale : quels sont les symptômes ?

La sécheresse vaginale est une condition très répandue chez les femmes et elle peut survenir à tout âge. Le plus souvent, cela se produit lorsque les tissus du vagin ne sont pas suffisamment lubrifiés. De ce fait, les rapports sexuels peuvent provoquer des douleurs, une gêne ou encore de légers saignements, des sensations de brûlure ou de démangeaisons dans le vagin et des irritations.

Si tu as un ou plusieurs des symptômes ci-dessus, c’est peut-être dû à une sécheresse vaginale.

La sécheresse vaginale, pouvant causer douleur et irritation, est influencée par divers facteurs tels que l’utilisation de produits chimiques, le stress, la ménopause, et certains médicaments.

Quelles sont les causes de la sécheresse vaginale ?

Si l’impact des hormones est notable, d’autres facteurs peuvent également contribuer à la sécheresse vaginale :

  • Certains produits de soins intimes disponibles sur le marché : Beaucoup de produits contiennent des produits chimiques tels que les parabènes, sulfates, fragrances synthétiques et OGM qui peuvent perturber l’équilibre naturel de la flore vaginale, entraînant une sécheresse.
  • Les douches vaginales : Elles peuvent perturber l’équilibre du pH vaginal, éliminant ainsi les bonnes bactéries nécessaires pour maintenir une hydratation appropriée.
  • Le stress : Lorsque tu es stressée, ton corps produit plus de cortisol, une hormone qui peut affecter d’autres hormones responsables de l’hydratation vaginale.
  • Certains aliments : La consommation excessive de caféine, d’alcool, de sucre et d’aliments transformés peut assécher la vulve en perturbant l’équilibre hormonal.
  • Un régime alimentaire inadéquat : Ne pas consommer suffisamment de bons gras ou ne pas boire suffisamment d’eau peut réduire la production naturelle de lubrification.
  • La ménopause : Pendant cette période, les niveaux d’œstrogène chutent, ce qui peut réduire la production naturelle de lubrification du corps.
  • La prise de certains médicaments : Certains médicaments, en particulier ceux utilisés pour traiter la dépression, l’hypertension ou certains antihistaminiques, peuvent avoir pour effet secondaire la sécheresse vaginale.
  • Une hygiène intime inappropriée : Le vagin possède son propre système de nettoyage et de maintien de l’acidité. Le fait d’utiliser des nettoyants contenant des produits chimiques ou de trop nettoyer la zone vaginale peut perturber cet équilibre naturel, éliminant ainsi les bactéries et sécrétions naturelles nécessaires pour maintenir une bonne hydratation et un pH sain.

Que faire en cas de sécheresse vaginale ?

Pour résoudre ce problème, voici quelques conseils à adopter :

  • Adopte une hygiène intime adaptée : Évite les produits comme les savons, bains moussants et gels contenant des fragrances synthétiques, du sulfate, de la paraben, etc. car ces substances assèchent la vulve (partie externe du vagin).  Opte donc pour des produits d’hygiène intime formulés avec des ingrédients d’origine naturelle et avec un pH de 5 à 6, comme le nettoyant intime JolaineTM qui est à 99% naturel. Les nettoyants intimes Jolaine hydrate et apaise la peau des parties intimes, ils sont faits d’aloès, d’huile naturels et de prébiotiques reconnus pour leur propriétés apaisantes. 
  • Utilise des lubrifiants naturels : Lors de rapports sexuels, privilégie les lubrifiants à base d’eau et 100% naturels pour une meilleure lubrification.
  • Choisi un mode de vie sain : Adopte une bonne hygiène de vie en buvant beaucoup d’eau, en pratiquant une activité physique régulière et en gérant ton stress.

Si les symptômes s’aggravent ou si la sécheresse vaginale persiste, il est recommandé de consulter un médecin pour déterminer le meilleur traitement.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *